Yilian Cañizares « Invocatión » #7 Jazz à Oloron

Chronique de Fatiha Berrak, photos Thierry Dubuc

Le 30 juin 2017, salle Jéliote à Oloron Sainte Marie

Le magazine Les Inrockuptibles parle d’une « orchestration jazz mêlée de percussions empruntées aux rituels yoruba. » Elle chante en espagnol, en yoruba et en français et l’une de ses particularités est de chanter et de jouer du violon en même temps.

Yilian Cañizares (violon chant),

Daniel Stawinski (piano),

David Brito (contrebasse),

Cyril Regame (batterie),

Inor Sotolongo (percussion)

Décidément c’est un jour d’automne en été !

Heureusement la vraie saison nous attend à l’intérieur de la salle Jéliote. Encore tout recroquevillés et amassés devant la porte d’entrée sous les pépins dégoulinants, qu’à cela ne tienne, ça ne se prolongera pas trop longtemps.

Ouff ! Autant vous dire que Yilian Cañizares et son aura de bon génie était ardemment attendue et pour cause !

Enfin, c’est l’entrée des artistes, d’abord celle de David Brito à la contrebasse, il s’échappe seul  paisiblement dans la pénombre et dispense ses premières notes aux 400 paires d’oreilles avides de sonorités calientes. Il est peu à peu suivi par Inor Sotolongo, Cyril Regame, Daniel Stawinski et enfin la belle violoniste chanteuse suisse, d’origine Cubaine.

Yilian Cañizares va de par son savoir faire nous captiver dans un tourbillon mêlant la parole au chant et le jeu du violon à la danse, le tout sous le drapeau de l’amour qu’elle cueille et brandit sur son chemin. Lorsque la soirée se termine tout le publique reconnaissant lui offre un tonnerre d’applaudissements et des bravos à tous vents !

Sa discographie :

Ochumare Quartet

•2009 – Caminos

•2011 – Somos Ochumare

Yilian Cañizares

•2013 – Ochumare, Naïve Records

•2015 – Invocación, Naïve Records

Toutes les photos sur : http://thierrydubucphotographe.zenfolio.com/p835734039

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *