Sophisticated Ladies, trois d’un coup au Caillou le 28 /01/16
 !

Par Annie Robert, photos Alain Pelletier, Thierry Dubuc, 

©AP_paolaVera -0100

Comme dans l’histoire du Vaillant Petit Tailleur des frères Grimm, il y en avait non pas sept mais trois d’un coup, hier soir au Caillou du jardin botanique.
Trois quoi ? Mais trois filles voyons, trois nénettes qui jazzaient à l’envi, trois donzelles dans ce monde d’hommes.
Le jazz n’est pas un monde de parité, pas besoin de longues recherches  pour s’en rendre compte et si à présent les filles se fraient un petit chemin  timide sur les scènes, cela reste tout de même un phénomène plutôt rare.
Longtemps elles ont été cantonnées au rôle d’oiseaux de paradis, chantant avec  les grands orchestres de swing. Certaines à coup d’épaules, de talent, de personnalité ont été plus que de belles chanteuses. Merci Ella, Sarah, Billie, Anita et bien d’autres. Et leurs jeunes émules n’ont à présent rien à leur envier. Mais par contre où étaient donc, où sont donc les instrumentistes ?
Qui peut citer une « batteuse » ( y a t- il même un mot pour cela ? ) une guitariste, une bassiste de jazz ?   Seules quelques pianistes, quelques saxophonistes, quelques contrebassistes, une ou deux trompettistes, flûtistes ou violonistes se produisent régulièrement… Et on les remarque, il y en a si peu.
Le jazz aurait-il  donc un sexe et les instruments également ?
Loin des polémiques et des constats, je n’allais donc pas bouder mon plaisir d’écouter trois musiciennes. Pour une fois. D’ailleurs si les choses étaient bien faites cela ne devrait pas même pas m’étonner….
On va gommer directement les réflexions du style, «  elles jouent bien pour des filles… » «  elles sont plutôt mignonnes et si gracieuses .. »  Allez Zou  à la poubelle, les stéréotypes, les sous entendus et le reste. On s’en fiche.

TDBD5625
Ce trio-là s’est bien trouvé, chant pour toutes les trois en lead ou en vocals, contrebasse pour Laure Sanchez, trompette et bugle pour Rachaele Magidson et piano pour Paola Vera, rien ne manque à son équilibre et à sa fluidité.
«  Commençons par du jazz, ensuite un peu de jazz et on finira par …du jazz »
déclare Rachaele qui démarre le set.

TDBD5649
Elles ont choisi un répertoire de standards câlins et enveloppants, cools et presque soyeux. La voix en lead circule de l’une à l’autre, légère pour Laure, médium pour Rachaele et  plus profonde pour Paola, toujours justes et bien  timbrées. Scats et solos se répondent et se complètent. Chacune a son charme et lorsqu’elles chantent à trois, l’harmonie se fait  presque naturellement. Bien sûr revers du vocal jazz , forcément très « calé » un peu moins de liberté et d’impro possible, mais elles n’en abusent pas ( d’ailleurs ce ne serait pas un problème !).
Avec le son inventif d’une contrebasse très « parlante », un piano délié et alerte, des drums caressés  ou toniques et quelques notes de trompette bouchée, on se croirait  dans une boîte de middle jazz à claquer des doigts embarqués par le swing. Quelques notes de latino ou de chansons françaises et une ballade irlandaise nostalgique  se faufilent entre un « black Coffee » bien bluesy  et  un  «  Lullaby of Birdyland » élégant. Tout va bien, on est en terrain connu et confortable. La soirée est douce et souriante. Ca roule.
Elles terminent par un clin d’œil riant à la féminité, à toutes les femmes sympas ou pas, charmantes ou pas, attachantes ou pas  avec la célèbre chanson  « Lady is a tramp » pleine de tonus.
Ces trois-là dégagent une belle vitalité, un grand plaisir de jouer, une joie légère. Elles vont bien heureusement au-delà  du concept de « groupes de filles » qui ne serait que du marketing musical. Non elles sont heureuses de jouer ensemble, prennent plaisir à faire partager leur amour du swing.

Bon les filles, assez parlé du fait que vous soyez des nanas, vous êtes juste des musiciennes et des excellentes, on a passé un délicieux moment. Même les mecs ont oubliés que vous étiez jolies, c’est dire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *