Son Of Dave/Petit Vodo, two crazy one-man-band !

Rocher de Palmer II 17.02.2017
Par David Bert – photos Philippe Marzat.

Réjouissant « coup de Blues » dans la programmation, toujours inspirée, du Rocher de Palmer, avec une soirée exceptionnelle qui réunissait deux grands maîtres du one-man-band, Petit Vodo et Son Of Dave ! Deux univers merveilleusement barrés et généreux, qui revisitent et réinventent le Blues avec audace et qui au final, vous embarquent avec eux, dans leur bain bouillonnant de guitare, harmonica, batterie, usant avec délice de boucles qui vous chuchotent d’entrer en transe.

Pour ses 20 ans de scène, Petit Vodo (aka Sébastien Chevalier) est revenu sur les terres cenonnaises d’une partie de son enfance, une étape à domicile en quelque sorte pour celui dont le talent a poussé dans la scène rock bordelaise. Adoubé par Noir Désir en 1997, il a depuis conquis le public d’ici et d’ailleurs. Avec un groove déjanté, une voix «rock’ailleuse», Petit Vodo triture avec bonheur le blues classique qui se teinte de rock garage ou même de punk, pour un show qui s’offre même une parenthèse burlesque avec la sainte apparition de Betty Crispy, sur un « Trash-NU Blues ». L’effeuillage est punchy et fleure bon le cabaret, l’effet est garanti !

Invité par Petit Vodo afin de lui filer un coup de main à souffler les bougies, Son of Dave, (Benjamin Darvill de son vrai nom, pour ceux qui l’auraient imaginé être le fils de Dave), est un ancien des Crash Test Dummies. Depuis 2000, il promène sa carrière de soliste à tout faire, avec lui aussi une philosophie de la bidouille efficace. S’emparant de la scène après le set haut perché de son hôte, le showman canadien nous a offert une performance où la musique Soul, Pop, Folk et même des beats Hip-Hop sont venus assaisonner avec justesse et générosité, sa vision décalée du Blues. Ses reprises de Daft Punk, Technotronic ou AC/DC font mouche et la salle s’emballe pour partir non pas en vrille, mais en chenille, païenne et joyeuse.

Une escapade sur un itinéraire-bis des routes d’Action Jazz, qui nous a mené en terre de Blues pour partir à la rencontre de deux de ses fabuleux apôtres, deux maîtres incontestables dans l’art du one-man-band survitaminé et « missisipesque« . Un soir à s’en donner à cœur joie, comme pour l’objectif de Philippe Marzat, photographe pour Action Jazz, plutôt inspiré lui aussi.

Son Of Dave / Explosive hits (2016) – Goddamn Records

Petit Vodo / Paradise (2006) – Lollipop Records/Pias

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *