ROSARIO BONACCORSO – A beautiful story

Jando Music

par Alain Flèche

Dès les 1ères notes de la 1ère plage, c’est le son du bugle de Dino Rubino qui capte l’oreille. Rond, régulier. De longues notes bien claires, sans trembler, ni vibrato, lancées dans le sens du vent, restent en équilibre comme un cerf-volant, s’évanouissent, poussées par d’autres perles qui composent ce collier sonore et lumineux. Le piano de Enrico Zanisi, présent, partout (trop ?) , reste au cordeau de la mélodie qui papillonne sur les harmonies. Grilles qui ne nous sont guère inconnues; on y croise des réminiscences de « Alone Together », relents de « Love for Sale », souvenir de « Sumertime »… Mais pas vraiment non plus. Cela reste très ouvert. Les structures sont souples sur un répertoire Médium, pas de grands risques, juste la beauté. Choix on ne peut plus honorable, légitime, justifié par un résultat à la mesure des prétentions. La contrebasse de Rosario Bonaccorso règle, rythme, départage et réunit les sons autour d’elle, comme une poule ses poussins, mais qui sont grands maintenant et ne l’attendent plus pour trouver les perles de ver, de vaire, de verre dont ils vont se nourrir et gaver généreusement leurs auditeurs. La Basse donc, gère son petit monde « à la Dom Camillo » et le diable de trublion, le « Pepone » de la farce, c’est peut être Alessandro Paternesi et sa batterie qui promène un brin de douce folie aux 4 coins des 4 temps qui seraient bien  trop carrés sans lui. Peu lui chaux le tempo, pas le temps à se perdre, aller plus loin, voir comment c’est « à cotè ». Du coup, le reste ne parait plus tout à fait aussi régulier, c’est heureux. la beauté pourrait devenir triste sans fantaisie ! C’est l’Italie, aussi !

Rien d’extraordinaire dans cet opus, si ce n’est un son brandit comme un étendard de lumière, à propager comme la Bonne Nouvelle, qui se laisse écouter de même sans déplaisir quand ce n’est franchement dans la  joie, fut-elle intérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *