Nola’s news # 9

Par Alain Piarou, Photos : Irène Piarou

Ooh Poo Pah Doo Bar

Ooh Poo Pah Doo Bar

C’est encore une soirée pluvieuse qui nous attendait mais les sollicitations sont tellement importantes que rien ne pouvait nous arrêter. C’est donc au « Ooh Poo Pah Doo bar que le pianiste Tom Worrell nous avait donné rendez-vous et que nous découvrions pour une soirée 100% soul. L’excellent chanteur Brother Tyrone y faisait un poignant hommage à Percy Sledge. Des chansons lentes (les bons vieux slow des sixties) aux chansons les plus rythmées, Brother se mettait rapidement le public dans la poche. C’est vrai que sa voix est superbe et qu’il sait y faire pour faire craquer les filles. Il s’était superbement entouré du très bon pianiste Tom Worrell que l’on voit un peu partout, tantôt avec les « Indians » (Wild Magnolias, Big Chief Monk Boudreaux), tantôt avec des bluesmen et donc avec des chanteurs de soul, comme ce soir. Un bon bassiste et un bon batteur assuraient une rythmique implacable et le guitariste prenait quelques cours solos mais, très efficace et surtout dans l’esprit soul. C’est Tom Worrell qui tirait le meilleur parti, certes en faisant un accompagnement discret et intelligent et en prenant des chorus décisifs et bien construits.

Tom Worrell

Tom Worrell

Brother Tyrone faisait le show, à genou par terre ou au milieu de ses fans en reprenant les classiques de la soul et les tubes de Percy Sledge. Ca m’a quelque peu rajeunit … (non … pas tant que ça !). Mais, les Périgourdins le connaissent bien puisqu’il a déjà été à l’affiche du MNOP, ainsi que Tom d’ailleurs et tous deux ont d’excellents souvenirs de leur passage en Dordogne. Ils terminaient avec un what I say d’une bonne vingtaine de minutes invitant à la danse la plupart des gens. Une très bonne soirée dans un autre esprit … soul.

Brother Tyrone

Brother Tyrone

Une fois de plus, l’ambiance était à la fête, quelque part dans New Orleans.

 

Un commentaire sur “Nola’s news # 9

  1. Nous aussi on s’est régalé hier soir. Et ce soir Marcus Miller au Rocher non mais ! Bises. PhD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *