Nola’s news # 48

par Alain Piarou, photos : Irène Piarou

Tous les mercredis, le club « d.b.a. », sur la plus musicale rue de New Orleans, Frenchmen street, reçoit Walter « Wolfman » Washington et il y a toujours beaucoup de monde qui vient l’écouter.

Walter "Wolfman" Washington

Walter « Wolfman » Washington

Non, il n’est pas hué quand il entre sur scène mais c’est au cri du loup (wolfman) que ses supporters l’accueillent. Walter Washington est un excellent guitariste et un très bon chanteur. Mais, chanteur de quoi …? Il est inclassable car il touche un peu à tout. Ce soir encore, il le prouve en commençant par de la soul puis un blues et enchaîne avec un morceau jazz de sa composition.

Walter "Wollfman" Washington quintet

Walter « Wollfman » Washington quintet

Il continue avec du funk et bien sûr, tout le monde danse. Maintenant, c’est du rythm’n blues et quand il appelle une chanteuse (une petite mamie très dynamique) pour interpréter quelques classiques du genre, on est toujours dans le même registre.

Walter "Wolfman" Washington et sa chanteuse

Walter « Wolfman » Washington et sa chanteuse

Mais très vite, la chanteuse part dans la soul pour le plus grand bonheur des spectateurs qui chantent à tue tête les refrains. Les musiciens sont alors stimulés par la bonne ambiance qui règne dans le club et réalisent chacun leur tour, de superbes chorus. Les spectateurs en redemandent encore et encore, en chantant et dansant … un verre à la main. Normal, on est à Nola !  Le quintet en termine alors par du funk endiablé … et c’est encore une bonne soirée de passée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *