Nola’s news # 34

par Alain Piarou, photos : Irène Piarou

Fin d’après-midi très particulière en ce lundi puisque nous assistions au club « Ooh Poo Pah Doo », ou plutôt à l’angle de la rue où était monté une scène, pour un hommage à un trompettiste local, décédé brutalement lors d’une tournée au Japon, la semaine dernière. Travis « Trompet Black » Hill n’avait que 28 ans était déjà reconnu à Nola où il remplaçait régulièrement Kermitt Ruffins lorsque celui-ci était en tournée. Il était le cousin de James Andrews, Glen David Andrews et Troy Andrews (Trombone Shorty), tous étant des musiciens importants de Nola.

Travis "Trompet Black" Hill

Travis « Trompet Black » Hill à Ooh Poo Pah Doo club

Nous l’avions croisé, justement à « Ooh Poo Pah Doo » une quinzaine de jours avant puisqu’il y animait les « Mondays trompets summit » chaque semaine. Toute la communauté de Tremé était là et de nombreux musiciens étaient venus pour lui rendre hommage (Kermit Ruffins, Big chief Bo Dollis Jr, Rockin Dopsie Jr, son cousin James Andrews, …). Tous ne pouvaient monter sur scène mais étaient présents autour de la famille pour honorer Trompet Black en jouant de la musique et en dansant. Et oui, on est la Nouvelle Orléans où tout se passe en musique.

Walter "Wolfman" Washington

Walter « Wolfman » Washington

Walter « Wolfman » Washington était là pour interpréter 4 chansons,

Hot 8 Brass Band + invités

Hot 8 Brass Band + invités

Le Hot 8 Brass Band avait invité quelques autres musiciens à se joindre à eux et faisaient danser la foule amassée devant le podium où photographes et caméramens se disputaient la meilleure place.

New Beed Brass Band

New Beed Brass Band

Le New Breed Brass Band prenait le relai dans l’effervescence. Les femmes brandissaient leurs ombrelles en dansant et les hommes, les mouchoirs blancs, d’autres dégustaient des crawfish (écrevisses) confortablement installés sur les fauteuils pliants. Véritable ambiance de deuil …. à New Orleans ! Comment seront les obsèques ?

Brother Tyrone

Brother Tyrone

Brother Tyrone était évidement présent car il partageait, tous les lundis, les « trompet summit » à l’Ooh Poo Pah Doo ».

Indien

Indien

La communauté indienne était également représentée sur la scène comme dans le public avec beaucoup de ferveur. Les danses sont toujours très démonstratives et appellent souvent à la transe. Le Rebirth Brass Band puis le Treme Brass Band se relayaient et une « second line » s’organisait jusque chez la grand-mère de Travis, à quelques centaines de mètres plus loin. Bizarre impression partagée entre recueil et fête.

 

Un commentaire sur “Nola’s news # 34

  1. Très bien les amis. Moi juste de retour du Pin Galant oú un cousin m’avait invité au concert du groupe de Daniel Sydney Bechet (le fils) interprétant les succès de devinez qui. Bref un truc convenu ou les musiciens anticipent sur la fin du chorus d’un autre en indiquant au public qu’il faut applaudir. Public de vieux (pas comme nous) aux anges. Sans intérêt. Maintenant j’attends Marcel John Coltrane ou Maurice Miles Davis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *