Nola’s news # 13

Par Alain Piarou, Photos : Irène Piarou

Club Snug Harbor

Club Snug Harbor

Après la second line dans Treme, c’est au Snug Harbor que nous passions la soirée avec le quartet de ce formidable contrebassiste James Singleton (Astral Project), cette fois en leader. Il s’était entouré de Rex Gregory au saxophone ténor, à la clarinette et à la clarinette basse, de Jonathan Frielich à la guitare et de son complice Johnny Vidacovich à la batterie.

James Singleton quartet

James Singleton quartet

Un superbe concert qui dérangeait quelque peu les amateurs de jazz traditionnel. En effet, ce quartet interprétait les compositions quelque fois complexes de James Singleton mais toujours harmonieuses. James assurait comme d’habitude et dirigeait ses acolytes de main de maître. Il prenait également d’excellents chorus et sortait par moment la trompinette… une régal.

James Singleton

James Singleton

Il devait laisser une belle place au saxophoniste (sûrement fan de Joe Henderson) qui démontrait son talent sur ses différents instruments.

Rex Gregory

Rex Gregory

Le guitariste Jonathan Frielich, un peu discret se lâchait sur une de ses compositions.

Jonathan Frielich

Jonathan Frielich

Et c’est toujours un plaisir de voir et d’écouter ce formidable batteur Johnny Vidacovich, compagnon de jeu de James Singleton avec Astral Project. Johnny accompagne, sait rester discret mais aussi prendre des solos intelligents et bien amenés avec une attitude désinvolte et peu commune. Il joue avec beaucoup d’aisance, dos contre le mur et utilise les cymbales avec douceur. Un vrai bonheur de le voir jouer, toujours très attentif à ses compagnons de jeu.

Johnny Vidacovich

Johnny Vidacovich

Bref, un concert de jazz moderne de  grande classe comme c’est souvent le cas au mytique club Snug Harbor pour clôturer un dimanche musical encore intense.

James Singleton

James Singleton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *