Combat de Swing : Flora Estel Swingtet vs Rix’tet

Le Carré des Forges, Fargues Saint-Hilaire

samedi 23 septembre 2017

Aujourd’hui je ne vais pas vous raconter un concert mais une soirée sportive, pas à la salle Wagram, célèbre pour ses combats de catch, mais au Carré des Forges pour un combat de swing !

AFFICHE-COMBAT-DE-SWING-23-SEPT.-2017-A-FARGUES-SAINT-HILAIRE

Devant nous deux groupes vont s’affronter pour une rencontre très engagée… musicalement. « Chiffes molles s’abstenir ! » a prévenu Joris Seguin le batteur du Rix’Tet, une des deux formations. En face le Flora Estel Swingtet.

Les deux leaders Flora et Rix font leur entrée en musique dans la salle, comme à la boxe, peignoir rouge pour elle, bleue pour lui, le ton est donné !

La salle, très belle, est pleine avec une grande piste de danse car ça va danser et drôlement même. Plusieurs écoles de swing sont présentes signe du renouveau de cette discipline qui et c’est tant mieux ramène vers le jazz un public varié et nouveau et surtout jeune souvent. Le swing et le jazz c’est la même famille, une porte d’entrée comme une autre.

Qui dit combat dit arbitre, il est là plutôt elle est là en la personne d’Emmanuelle Cazal épatante dans son rôle et la tenue qui va avec.

DSC01441

Explication des règles du jeu : les deux groupes sont sur scène, le Flora Estel Swingtet à jardin et le Rix’Tet à cour (petit moyen mnémotechnique, en regardant la scène vous pensez à Jésus Christ, JC, ou à Jacques Chirac et ainsi vous avec jardin à gauche et cour à droite) et vont s’affronter en plusieurs « battles . Soit en « mixte », les deux formations jouant ensemble, soit en « relais » avec deux variantes : l’une succède à l’autre sur le même titre avec un changement de tempo – plus rapide – soit avec un titre différent mais sur le même tempo. L’arbitre ou le public récompense d’un point le groupe vainqueur de chaque battle. Ah oui c’est pas de la rigolade !

DSC01436

Dès le premier titre les provocations commencent entre musiciens, mais est-ce bien sérieux tout cela ? N’est-on pas dans la parodie, bien sûr que si vous vous en doutez et dès le départ on sent le trucage arriver et le match nul se dessiner, on sent surtout qu’on va se régaler !

DSC01471

Les deux groupes ne sont pas n’importe qui, deux leaders dans le genre musical du swing, d’un côté l’énergie et la verve étincelante de Flora Estel, de l’autre l’élégance de crooner de Rix et bien sûr des musiciens hors pair, bien connus des lecteurs habituels de ce blog ; line-up, comme on dit pour faire chic, en fin d’article.

DSC01454

Nous voilà partis pour près de quatre heures avec certes des pauses mais pas pour les danseurs, un DJ set meublant les intermèdes.

Première manche de battles, deuxième manche où chaque groupe joue seul sept titres et enfin dernière manche à nouveau de battles. Le répertoire est swing bien sûr reprenant les derniers albums de chaque formation, très Sinatra pour le Rix’Tet , plus 40’s 50’s pour le Swingtet.

DSC01461

C’est un bonheur que de voir ces deux groupes faire danser tant de monde, des plus chevronnés danseurs et danseuses de swing, de lindy hop, de balboa, de claquettes, de collegiate shag aux simples danseurs de rock comme moi. Tenues travaillées pour certaines et certains rappelant l’époque des grosses voitures américaines aux couleurs acidulées et bardées de chromes, tout un petit monde bien gai.

DSC01466

Si on ne danse pas, pas de problème le spectacle est là avec un très bel éclairage et musicalement c’est du haut niveau ; avant de « s’affronter » les deux formations ont travaillé ensemble et l’osmose déguisée en rivalité est totale.

DSC01489

Il est plus de minuit trente et le résultat est proclamé par l’arbitre. Devinez, match nul ? Non, l’adjectif n’a ici aucun sens tant la qualité était présente, disons plutôt égalité. Le public en voudrait encore et il aura droit à un rappel avec un « Sing Sing Sing » bien enlevé mais pitié pour ces lutteurs qui depuis des heures sont sur la brèche ; en plus ils ont tout le matériel à ranger…

DSC01491

Respect les musiciens ! Et merci à la commune de Fargues Saint Hilaire d’avoir permis l’organisation de ce spectacle à priori unique en son genre.

The Rix’tet
Chant/Guitare : Eric Delsaux
Guitare : Joachim Montbord

Trompette : Jérôme Dubois
Contrebasse : Pascal Fallot
Percussions : Joris Seguin

Flora Estel Swingtet

Chant : Flora Estel
Piano / Chant : Hot Pepino
Guitare : Eddie Dhaini
Saxophone : Pierre Maury
Contrebasse : Aurélien Gody
Batterie : Thierry Oudin

Maîtresse de cérémonie et arbitre : Emmanuelle Cazal

Conception Lumière : Art’ty
Son : B. Michelina

Plein phare entre les deux tours (2/2)

Par Fatiha Berrak, photos Thierry Dubuc

La Rochelle, le samedi 08 Octobre 2016

Rémy Béesau Quintet

Rémy Béesau       : Trompette

Pierre Maury        : Saxo ténor

Edouard Monnin : Piano

Pierre Elgrishi      : Basse

Vincent Tortiller  : Batterie

Nous voilà revenus pour le dernier soir du «Festival Jazz Entre les Deux Tours » où le public est reçu de manière chaleureuse et très conviviale par l’ensemble des bénévoles pour l’apéro jazz quotidien dès 18H30. En même temps la musique est présente avec ce soir, Hélène Fayolle au chant et à la guitare, Romain Deruette à la contrebasse et BrunoTredjeu à l’harmonica. L’ambiance sera Jazz Folk pour commencer cette soirée. C’est le moment des retrouvailles pour certains et des présentations pour les autres, ici personne n’est laissé de côté …

tdbg8736-modifier

Il est 20h15 précisément, les portes de la jolie salle de 300 places s’ouvrent. Chacun est installé, lorsque résonne une trompette qui nous raconte le levé du jour, d’abord tambour battant dans un grand parc, un beau matin d’automne frileux, où les éléments se déchainent dans la lumière timide d’un soleil qui persiste et enfin flamboie. L’heure est à la faune qui côtoie la ville mais reste aux aguets et soudain disparait … La cité approche, les rues s’entrelacent, s’illuminent, au loin les talons courent se pressent et les chats de gouttière dans la rue détalent comme on décoche une flèche  …

tdbg8797-modifier

Comme bon nombre de jeunes musiciens heureux de rejoindre la capitale pour y parfaire leur art, Rémy raconte aussi à travers son expression parfois une certaine nostalgie de son ile de ré, ou l’adolescence est encore proche … Le souvenir de ses yeux rêveurs, jetés au loin sur le miroitement d’une eau vaste. C’est une âme sensible voir romantique, une trompette qui ne trompe personne dans sa classe et sa générosité. Rémy est un jeune homme attachant comme sa musique.

tdbg8752-modifier

Il partage ce projet dans la joie et la complicité évidente avec son groupe d’amis, tous anciens élèves du Centre des Musiques Didier Lockwood.

tdbg8775-modifier

 

Céline Bonacina Crystal Quartet

Céline Bonacina : Saxophone baryton

Chris Jennings   : Contrebasse

Asaf Sirkis           : Percussions

Marko Crncec     : piano

C’est en compagnie d’une étonnante dame au saxophone baryton et de sa formation du moment que se déroule la clôture du festival.

tdbg8865-modifier

Entre force et douceur à chacun sa couleur, Céline Bonacina est une artiste singulière avec cet instrument presque aussi grand qu’elle. Lorsque son dynamisme naturel surgit elle laisse entrevoir un caractère joyeux à l’humour aiguisé autant que sa façon de canaliser cette énergie à travers son instrument impressionnant. Elle envoie du cuivre qui décoiffe et vous chauffe le cuir ! Du reste madame n’en perd pas sa féminité c’est sûr elle assure …

tdbg8838-modifier

Quant à Asaf Sirkis, lorsqu’il lâche ses battements affolés qui vous appellent et s’éloignent pour mieux vous revenir, ils s’approchent et vous frôlent, vous touchent pour mieux vous retenir, sur un rythme calmé et apaisé qui se fait discret, vous capte et disparait … A vous de rester là assis en attente, car on ne sais jamais. Céline Bonacina l’accompagne avec une envolée en balade sans nul doute nous y sommes tous sur les routes et loin de chez nous …

tdbg8848-modifier

Puis vient le moment pour nous de recevoir ou de traverser un petit cyclone comme le précise la dame au baryton. Ouf ! c’est passé et ce n’est pas faute d’avoir été prévenu !!! Nous en sommes tous restés époustouflés.

tdbg8821-modifier

 

Tiens ! Un piano seul approche, il parsème ses notes comme des gouttes de pluie passées au tamis et plonge dans le bleu béant, là où tout s’unit se mêle se confond dans l’ampleur de l’espace, c’est un big-bang qui s’éteint dans la course d’une étoile filante, lente …

tdbg8858-modifier

Cette poussière d’étoile venue de Scandinavie s’est prise dans les cordes d’une contrebasse pour nous chuchoter les flocons immaculés, les murmures du vent frais, la chaleur d’un foyer, sur une terre pleine de charme de tendresse garante d’un amour ravissant …

tdbg8845-modifier