Nola’s news # 51

par Alain Piarou, Photos : Irène Piarou

Tout se fête à la Nouvelle Orléans et ce week end, ce sont … les huîtres ! Le week end prochain, ce sera la tomate. Et bien sûr, comme à Nola on est amateur de bonnes choses, durant tous ces événements, on mange bien, on boit bien et tout ça, en musique.

Oyster Festival

Oyster Festival

Le long du Mississippi, une multitude de stands sont dressés où l’on peut acheter des huîtres, du vin et autres cocktails et bien entendu, déguster le tout en écoutant les orchestres qui se succèdent chaque heure sur la grande scène érigée et où les gens se pressent et s’assoient confortablement sur leurs fauteuils pliants. Nous retiendrons la superbe prestation de groupe de Corey Henry.

Corey Henry & Funktet

Corey Henry & Funktet

Cet excellent tromboniste-chanteur a littéralement mis le feu. Du funk bien sûr (on est à New Orleans) et les spectateurs venus en famille dansaient devant la scène. C’est simple, c’est toujours la fête à Nola ! Corey Henry que l’on rencontre souvent dans les clubs était visiblement heureux de voir l’ambiance qu’il mettait.

Corey Henry

Corey Henry

C’était donc une très bonne fin d’après-midi. Pour le reste de la soirée, c’est encore au Maple Leaf que nous nous rendions pour écouter ce merveilleux saxophoniste qu’est Khris Royal.

Khris Royal

Khris Royal

Khris est un surdoué du saxophone alto. A Nocca (célèbre high school musicale), il était déjà 1 des 3 leaders de sa promotion avec le pianiste Johnathan Battiste et le tromboniste Troy ANdrews (Trombone Shorty) … excusez du peu. Que de bons musiciens autour de lui. Danny Abel, excellent dans ses chorus de guitare, Beck Burger, très bon aussi dans ses interventions à l’orgue ou aux claviers, Alvin Ford, en temps que métronome à la batterie et enfin le formidable bassiste, Max Moran (The Bridge Trio, Donald Harrison …).

Max Moran

Max Moran

Le répertoire ? du funk. Des compositions endiablées de Khris qui faisaient danser l’assistance venue en nombre et décidée à passer une bonne soirée. Et ce fut le cas. Khris ne joue pas à l’économie. Il ne prend pas de chorus car il joue sans arrêt et les morceaux durent environ 20 minutes. Un 1er set d’1h15 et un second d’autant. Du funk de grande classe pour une prestation hors du commun.

Khris Royal

Khris Royal

Absolument génial ! Dommage que ça se termine…