Le groove énergique de Foolish King : Jallobourde 2016

par Philippe Desmond ; photos Elise Lacoste (grand merci)

Foolish King Festi-Canéjean 1 (15) cS

Vendredi dernier voyait la clôture du rendez-vous traditionnel de Jallobourde, le festival qui relie les communes de Cestas, Saint Jean d’Illac, Martignas et donc ce soir-là Canéjan , communes de la banlieue bordelaise arrosées par les cours d’eau la Jalle et L’Eau Bourde.

La programmation est éclectique allant du blues (Awek) au jazz (Thomas Bercy trio) en passant ce vendredi par le groove jazz-funk de Foolish King, le groupe bordelais qui a déjà une belle notoriété.

Composé de Victor Bérard (basse), Julien Lavie (batterie), Julien Bouyssou (orgue), Charlie Dufau (guitare) et Charlie Dales (chant) la formation est un beau concentré d’énergie communicative.

D’abord, on ne peut pas la manquer la chanteuse Charlie Dales et sa robe de cuir rouge une panthère noire sur l ‘épaule ; une voix, une énergie, un abattage, une présence.

Foolish King Festi-Canéjean 1 (24) cS

Derrière elle le drumming puissant et carré de Julien Lavie, sans fioriture mais d’une efficacité redoutable ; l’autre Charlie le guitariste avec un flegme apparent est capable de sortir tous les riffs de sa guitare quand il n’est pas dans le soutien rythmique caractéristique de ce type de musique ; à la basse Victor propose une assise solide et indispensable à la tenue de l’édifice, n’abusant pas du slap sauf lors d’un beau chorus ; enfin Julien Bouyssou qui donne à l’ensemble cette couleur chaude de l’orgue Hammond, un vrai, une des signatures du groupe.

Foolish King Festi-Canéjean 1 (16) cS

Les deux Julien et Charlie le guitariste se produisent aussi en trio avec Electric Boots – lauréat du Tremplin Action Jazz 2015 – avec cette même couleur hammondienne. Un mot résume le tout : groove !

Foolish King Festi-Canéjean 1 (14) cS

Le répertoire est fait de compositions originales avec juste trois reprises d’Aretha Franklin et Otis Redding (là il me manquait quelques cuivres…). Des compositions anciennes du premier album ou récentes du prochain « Strange Life » qui sortira en mars, lentes ou rapides avec des montées en puissance implacables pour certaines ; du très beau travail.

Pas de faiblesse dans 1h45 de show malgré une salle un peu timorée à l’exception d’une vingtaine de courageux danseurs qui se sont bien régalés sur ce dynamique soul fiévreux.

Foolish King Festi-Canéjean 1 (20) cS

Une très belle prestation tout public.

http://www.foolishking.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *