Fabrizio Bosso – L’Astrada – Marciac 21 mai 2016

Par Carlos Olivera –Photo Jazz In Marciac

D3S_2185-Ph.-Giovanni-Daniotti-1600x900

C’était une soirée parfaite pour un concert de jazz à Marciac. Le temps était frais dans le village après les 32 degrés que nous avions eu sur tout le Sud-Ouest ce samedi 21 mai.

Jazz à Marciac en mai ? Oui, bien sûr ! Car Marciac est avant tout un village qui vit  par le jazz. En se promenant dans les rues de ce village médiéval du Gers on trouve partout une référence à l’âge d’or du jazz. Les images de Miles Davis, Satchmo, Duke Ellington, etc., sont présentes comme une empreinte du festival annuel qui rassemble 250 000 visiteurs entre fin juillet et la mi-août.

Et le reste de l’année, celui qui veut passer par Marciac et écouter du Jazz y trouvera également son compte. Ce samedi de mai le jazz italien est à l’honneur avec le quartet de Fabrizio Bosso. Formé à Turin au conservatoire Giuseppe Verdi puis émigré aux États-Unis, ce trompettiste qui a joué avec les plus grands musiciens italiens possède une bonne dizaine d’albums à son actif.

Un quartet d’apparence classique (piano, contrebasse, batterie et trompette) qui ne l’est pas tout à fait. Les alternances rythmiques font de la première partie du concert une montagne russe musicale, les sonorités beebop et blues ravissent le public. La structure de la batterie et de la basse construisent une base rythmique souple qui accompagne à la perfection les textures sonores du duo piano/trompette et traduit la virtuosité de Bosso à produire des impressions multiples.

La deuxième partie du concert est l’occasion pour le quartet de présenter son travail sur Duke Ellington. Paru en 2015, Duke (Verve/Universal) est une succession d’arrangements des classiques du maître du swing. « Take the A train » et « Caravan » en particulier, font écho dans la mémoire du public qui se met à fredonner.

Le solo de Fabrizio Bosso introduit le début du rappel pour ensuite laisser ses compagnons finir le concert. Cette ultime élégance marque la fin du concert et introduit la saison des festivals.

Fabrizio Bosso – trompette
Julian Oliver Mazzariello – piano
Luca Alemanno – contrebasse
Nicola Angelucci – batterie
www.fabriziobosso.eu

www.jazzinmarciac.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *