Dring … Nino’s et cie / Hélène Bohy

par Annie Robert

Le spectacle qui ne prend pas les enfants pour des gamins !!

Le Rocher de Palmer Bordeaux/ Cenon 17/ 12 /2016

bohy

Le Blog d’Action Jazz que voici, que voilà, est consacré comme son nom l’indique au jazz et aux musiques improvisées en tout genre: des sérieuses, des fantaisistes, des traditionnelles, des novatrices, des exotiques, des clivantes, des consensuelles ou des remuantes. Il s’agit d’y faire partager des coups de cœur et des emballements (voire des interrogations).
Et bien, une fois n’est pas coutume, l’emballement d’aujourd’hui portera sur un spectacle pour enfant… la qualité n’étant pas faite que pour les grands  scrogneugneu de scrogneugneu !!

« Dring » est en effet un beau spectacle, foisonnant et créatif, qui a emballé à la fois les enfants et leurs accompagnateurs dans une salle pleine à craquer. Qui chantaient le plus, tapaient dans les mains, criaient au loup, penchaient le cou  et ouvraient des yeux ronds ? Les petits, les grands ? En tout cas, les uns et les autres partageaient le même plaisir, la même l’attention, le même éblouissement. Les âmes d’enfants s’en sont trouvé toutes revivifiées et joyeuses : un petit coup de ripolin multicolore, de fraîcheur de kaléidoscope, de petites peurs rigolotes et d’oreilles en colimaçon.
Quel joli moment on a passé avec ce concentré de magie musicale et d’inventivités scéniques, tour à tour poétique ( avec ses ombres chinoises astucieuses), ou fofolle ( avec son professeur virtuel à la Einstein, ), enrubanné de chansons virevoltantes.
Hélène Bohy et ses deux jeunes compères (Paul Colomb au violoncelle – Lucien Favreau au clavier) se font chanteurs bien sûr, musiciens puisque la musique n’est pas en boîte, mais aussi danseurs et comédiens.
Bruitage, enregistrements, mise en scène pleine de simplicité et de finesse, décor de bric à brac, éclairage sublime, projections farfelues, mais aussi économie de moyen ( des bouteilles pleines d’eau servent de flûte, un parapluie accueille la lune, et des balais jouent les grincheux) encadrent les créations d’
Hélène Bohy. Celle-ci sait créer à merveille, un univers et le faire partager à tous: ses chansons se gouleyent de swing, jazz, reggae, rock, mélodies douces ou endiablées, tempos variés, toujours d’une qualité exemplaire. C’est à la fois simple dans le propos mais complexe dans l’arrangement polyphonique. Bref, c’est un spectacle qui ne se moque pas du monde.
Et on la remercie grandement de traiter les enfants avec le respect nécessaire, pas comme des consommateurs de purée, ou des avaleurs de jingles. Pour eux, elle crée le meilleur, le plus tendre, le plus étonnant : du loup à lunettes, au croco qui a bu toute l’eau, à la pluie qui s’invite, à la mouche qui n’aime pas la douche, au bateau de Nino.
C’est tellement charmant et d’une telle qualité que les adultes non plus, n’ont pas hésité à réclamer un rab de bonheur.
Hélène Bohy n’est pas une inconnue : ancienne du groupe TSF ( tiens revoilà le Jazz !! ), fondatrice de l’association Enfance et Musique, elle sait ce que l’on peut faire passer à travers la musique et sème avec plaisir ses petits cailloux gracieux dans la mémoire des enfants. Son disque «  les petits loups du jazz » est par exemple un incontournable des chorales d’école.
Dring est un spectacle qui nous laisse heureux, sautillant et chantonnant….
Programmateurs de tous les coins de France, sautez dessus, c’est aussi délicieux qu’une glace au chocolat, tonifiant qu’une barbe à papa, et piquant qu’un chardon et rêveur qu’une nuit de neige !!

 

3 commentaires sur “Dring … Nino’s et cie / Hélène Bohy

  1. Helene dit :

    Qui êtes-vous, enthousiaste personne qui a écrit ce si merveilleux billet ? À l’heure où je le lis, tellement déprimée d’avoir tant de difficultés à déplacer les programmateurs , à l’heure où nous avons tant de peine à tourner ce spectacle qui nous a valu une année de travail et d’investissement .. il semble que meme les salles combles (Qui le sont presque toujours partout où j’ai joué) ne sont pas un atout. Tant de personnes qui m’écrivent sur mon site, ou sur Facebook : quand venez vous à Lille, Nantes, Marseille, Strasbourg ?etc.. je ne peux que Repondre : tous les théâtres reçoivent nos propositions, VIDEO, dossier complet.. nous ne décidons pas ! Et les programmateurs de Repondre : je veux vous voir pour décider.. mais sans dates ? Les portes se ferment.
    Quel bonheur de vous lire.. petit espoir que cela aurait une portée salvatrice pour notre avenir tellement incertain.. 1 Dring fin mars à charbonnières les bains puis.. plus rien…….. sincèrement, je me demande si nous allons tenir.
    ma seule bouée maintenant pour espérer faire bouger les choses : je viens d’entre signée pour mes albums en distribution chez Sony.. 5 de mes albums seront réédités en février prochain et Dring (que nous avons enregistré en live hier , je ne l’ai pas dit !!;-) Qui sortira en sept 2017.
    Alors MERCI encore pour ce que vous venez de vous donner la peine d’ecrire. Cela me réconforte vous n’imaginez pas à quel point..
    Qui êtes vous ????
    Au plaisir de vous découvrir 🙂 et peut-être rencontrer ?
    Musicalement vôtre
    Helene

  2. barois dit :

    Bravo encore à Hélène Bohy ,un spectacle de qualité pour les enfants quel dommage que les programmateurs fassent la sourde oreille je promène mes petits enfants de spectacle en spectacle je dois dire que c’est vraiment pas terrible!! Quels sont les critères du choix des artistes ?? certainement pas les enfants !
    Il est difficile de s’apercevoir que l’on force nos enfants à engloutir tout et n’importe quoi oui c’est un coup de gueule !
    Programmateur réveillez vous écoutez les enfants !!!!
    j’ai vu les 3 spectacles d’Hélène bohy un régal et mes petits enfants en redemandent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *