Don Quishepp

par Philippe Desmond

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_52300

Chronique insolite car il s’agit cette fois d’un texte de théâtre, plus précisément d’une farce théâtrale héroï-comique comme le précise la couverture du livret. « Don Quishepp » mot valise évoquant deux des héros favoris de l’auteur, Don Quichotte et Archie Shepp, le jazz donc.

L’auteur, Franck Oflo (Hercent de son vrai nom) est avant tout un amoureux des mots. Il s’en donne à cœur joie dans cette épopée poétique en vers de six pieds – ou six mesures – retraçant la vie et l’œuvre du grand saxophoniste co-inventeur du free jazz. Ce long poème théâtral est très documenté – quatre pages de notes à la fin précisant les nombreux renvois du texte – mais aussi plein d’humour, de digressions, d’inventions aussi. On sent un auteur très cultivé mais, – disons-le aussi un peu déjanté – mais surtout une réelle passion pour Archie Shepp.

Tout corps plongé dans le

Swing subit une poussée

Verticale vers les cieux ;

Bref, se sent décoller.

On pense à un autre tordeur de mots qui a fréquenté le musicien à Uzeste et ailleurs, Claude Nougaro mais quand on sait qu’Archie Shepp s’est récemment rapproché du rap et du slam c’est un peu de cette façon qu’on a envie de déclamer ce long poème, à voix haute et en rythme.

 

Trane quasi atomique

Se répandait en trombes ;

Archie Shepp, prosaïque,

Fit : « Fuck ! C’est trop d’la bombe ! »

 

La scène 5 fait référence à des personnalités diverses donnant leur impression sur le saxophoniste. Si on peut trouver normal d’y rencontrer le Duke, Bill Evans ou son ami Bernard Lubat, on peut s’étonner d’y lire les avis de Victor Hugo, Flaubert ou Molière mais encore plus ceux de Zizou, Mimie Mathy ou Clara Morgane… Quand je vous dis que l’auteur est un peu déjanté…

Bel exercice de style de l’auteur, pas dans la facilité certes et un joli ouvrage illustré de belles photos de l’artiste avec son regard si caractéristique aux yeux décalés par rapport aux paupières, ainsi que de gravures originales.

Au festival de Marciac 2014 le texte a fait l’objet d’une création par la Compagnie de la Rose de Rosemonde Cathala (extraits vidéo sur Youtube) et cette année on pourra y rencontrer l’auteur et admirer une exposition sur l’ouvrage sur la péniche du lac. D’autre part Archie Shepp sera du 16 au 23 août à la  Hestajada de las Arts à Uzeste.

ref : « Don Quishepp » de Franck Oflo ; éditions EDILIVRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *