Dany Doriz au « Phare Jazz Club » de Capbreton

Par Bernard Labat

P1060184 2

Samedi 22 novembre, nos « tennisman » sont en difficulté sur la terre battue de Lille. Notre XV tricolore n’a pas encore goûté la solidité des Pumas argentins. Mais à Capbreton les amis du Phare Jazz Club sont venus nombreux pour applaudir le Dany Doriz Quartet. Une fois installés et restaurés, les spectateurs attendent avec impatience les premières notes swingantes  des artistes. Le ton est donné, nos invités attaquent avec Air mail Special et Slipped Disc de Benny Goodman.

Déjà les premiers applaudissements et encouragements. La salle répond présente. Le concert continue avec une belle adaptation de place du Tertre de Bireli Lagrène, un Hamp’s Boogie-Woogie de Milton Buckner dans la pure tradition et une nouvelle occasion d’apprécier la technique de Patricia sur Gravy Waltz de Ray Brown.  Au passage quelques explications sur l’origine du vibraphone : Lionel Hampton le donna à Dany il y a une trentaine d’années à Chicago. Didier qui n’est pas en reste joue sur des cymbales ayant appartenu à Kenny Clarke lui-même. Quel plaisir de retrouver Philippe sur une de ses compos Take Bach qu’il affectionne et sert avec talent. Tout est limpide, du travail d’orfèvre. Patricia pétillante et Philippe appliqué échangent, se répondent et participent à la fête. Et oui des musiciens de jazz ça peut sourire… N’oublions pas que ce soir là, notre club accueillait les dignes et talentueux représentants d’un jazz festif et convivial. Dans la famille Doriz, je voudrais le fils, qui n’a pas sa pareille pour chauffer la rythmique. Surprise, surprise.

D’un oeil malicieux, Dany promène son regard sur la salle. Eh oui ce soir de nombreux musiciens ont fait le déplacement. L’occasion est trop belle pour leur proposer de « faire le boeuf » sur scène.

Arnaud Labastie et Manu Martinez se prêtent au jeu. Arnaud  nous distille un chorus créatif et Manu fidèle à lui-même nous propose un rythme très dansant sur Bag’s Groove de Milt Jackson. Total succès

P1060297

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *