[CD] Medeljazz Quartet – Yesternow

 medeljazz-quartet-e-p-front-cover

MEDELJAZZ QUARTET – YESTERNOW

 Par Ivan-Denis CORMIER pour Action Jazz

 E.P. enregistré en direct dans le studio de Zorojazz à Paris – octobre 2016

Vous aimez la guitare jazz et ses représentants les plus prestigieux? Alors, procurez-vous au plus vite cet « EP » (=4 titres) de Medeljazz, intitulé Yesternow. Pétri de références subtiles, il donne à l’auditeur la sensation de se retrouver en terrain familier. Ce sont pourtant des compositions originales, toutes remarquables d’équilibre et d’inventivité. Elles situent leur auteur à la croisée de chemins tracés par des guitaristes aussi divers que Kenny Burrell, Grant Green, Pat Martino, John Abercrombie, Mick Goodrick, Pat Metheny, et d’autres encore dont le point commun reste un discours mélodique parfaitement structuré et organisé, sur un groove solide.

 « New Yorkais d’âme et de corps durant presque vingt ans », le leader du groupe s’est produit dans des clubs tels que Birdland ou le Blue Note, dans des contextes musicaux extrêmement divers allant du free jazz de Daniel Carter au groove swinguant de Keith Carlock ou Ferenc Nemeth. Compositeur de talent et instrumentiste accompli, il a aussi, preuve de la précision et de la polyvalence de son jeu, pu tenir le rôle de guitariste soliste dans les plus grands « musicals » de Broadway. Les mieux informés auront deviné qui se cache derrière Medeljazz. C’est Laurent Medelgi, de son vrai nom, qui tel le caméléon, se fond dans son environnement.

 Autour de lui, Nicolas Fabre, au Fender Rhodes et à l’orgue, Elisabeth Keledjian à la batterie et Sergio Turetta à la contrebasse. Si les noms des musiciens n’apparaissent pas sur la pochette, c’est avant tout pour bien distinguer cette formation des autres projets musicaux du leader. Mais en gommant les individualités, sans doute le Medeljazz 4tet affirme-t-il aussi l’unicité de l’ensemble.

 Le son de la guitare, ferme, assez feutré, sans trop de graves ni d’aigus, est adapté aux styles ici explorés, un soupçon de chorus ou de réverb lui donne de l’épaisseur et de l’expression; en tout cas, Laurent Medelgi fait partie de ces guitaristes qui ne font quasiment jamais hurler l’instrument mais utilisent la mélodie de façon dynamique pour faire monter la pression.

 Les harmonies sont riches et belles, les impros assurées et pertinentes, laissant entrevoir une palette expressive extrêmement variée qui exclut le verbiage. L’ensemble est soigné, on se laisse prendre au jeu très concentré de ce trio guitare-orgue/Fender Rhodes-batterie auquel s’ajoute au besoin une contrebasse. Cette formule intimiste a fait ses preuves, elle fonctionne en tous lieux et permet de vite trouver l’équilibre sonore idéal, la proximité favorisant l’interaction directe entre les musiciens comme avec le public. Chacun peut alors se focaliser sur les notes et la cohésion.

 Quant au tempo de chaque morceau, il est me semble-t-il étudié pour rendre les improvisations à la fois plus authentiques, plus novatrices et plus lisibles, car une vélocité accrue nuit à la spontanéité comme à l’inventivité, elle incite à utiliser des clichés. Le dernier titre, Flanneries, est nettement plus méditatif : du coup il permet également à l’imagination de flâner et au phrasé de se libérer, l’ornementation devenant plus riche, les variations plus lyriques.

 Le résultat est ici très plaisant, car passé l’effet de surprise initial, on s’installe confortablement dans un cadre chaleureux, comme si l’on entrait dans une maison vieille d’un bon demi-siècle pour découvrir un intérieur entièrement rénové par un architecte-décorateur sérieux et compétent. D’où le titre de l’album, Yesternow, mot-valise bien trouvé qui réunit passé-présent en un concept unique.

 Ce n’est du reste qu’un avant-goût du CD complet, qui rassemblera 12 titres originaux, CD dont on souhaite la parution rapide, d’autant qu’une campagne Indiegogo de financement participatif, d’une durée de 30 jours, a débuté hier. Pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient soutenir ce projet, voici le lien à suivre :

https://igg.me/at/MedeljazzQuartetCD

 Par Ivan-Denis CORMIER pour Action Jazz

 

Un commentaire sur “[CD] Medeljazz Quartet – Yesternow

  1. Philippe Desmond dit :

    Ça donne envie !
    PhD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *