Capucine au festival « Jazz et Garonne » de Marmande

Le 6 octobre 2017 au 180 à Sainte-Bazeille, chronique de Fatiha Berrak, Photos de Thierry Dubuc

Thomas Gaucher – guitare,

Félix Robin – vibraphone,

Louis Laville – contrebasse,

Thomas Galvan – batterie

 

Ah ! Quel plaisir de nous retrouver de nouveau pour le festival « Jazz et Garonne » et quelle chance d’avoir près de Bordeaux des voisins amoureux fous de musique pour nous ouvrir leurs portes en cette saison. C’est bon cette lueur flamboyante qui danse dans les yeux de nos hôtes et toute l’harmonie qui va avec, pour faire en sorte que chacun se sente parfaitement bien, j’allais dire, « simplement » malgré le travail d’organisation que cela représente, pour les maîtres de cérémonies.

Eric Séva, magnifique musicien et Myriam Esparcia, sa charmante manager, nous accueillent ce soir à la médiathèque de Marmande, pour l’inauguration de l’exposition de photos du collectif « Blue Box » créé par Alain Pelletier, Thierry Dubuc et Philippe Marzat, qui se tiendra jusqu’au 15 Octobre prochain, date de la fin de la 7eme édition du festival.

À noter également, la sortie du nouvel album d’Eric Séva « BODY AND BLUES » à écouter absolument!.

Après quoi nous nous sommes tous rendus au  « 180 » à Sainte-Bazeille, c’est une vieille bâtisse rénovée vaste et cosy à la fois. Sandrine et Eric, le jeune et sympathique couple de créateurs de ce lieu, nous reçoivent à l’heure du dîner, d’ailleurs bon nombre de spectateurs se régalent déjà … Avant d’apprécier le décor original,  nous sommes immédiatement attirés par la grande et belle scène placée au fond de la salle. Il y a aussi les habitués de ces rendez-vous musicaux et des découvreurs heureux et pour cause, ce soir est consacré au talent incontestable du groupe bordelais « Capucine » lauréat du dernier tremplin Action Jazz.

Et bien justement, les voilà installés prêts à entamer avec enthousiasme et sérénité les belles compositions de Thomas Gaucher, entrecroisées de quelques standards. Tissés avec finesse et soin, sur un sillage particulier de crescendo bien dosé, l’accent musical épuré de Capucine s’exprime avec diverses influences mais tend vers le modern jazz.

D’abord, il y a « Eva » de Tim Green qui vous emporte sans vous le demander, dans le mouvement d’une vie trépidante et puis il y a « le chemin des barres » en hommage au grand-père de Thomas, qui débute en rythme lent de l’enfance, puis s’éclaire et s’anime, les notes dorées de guitare s’envolent avec vigueur et se voient cernées par celles du vibraphone, jongleur cristallin et pétillant, soutenus avec élégance par la contrebasse et la batterie en charpente fine et élancée.

Évidemment, tout le monde ici y trouve son compte en bonheur ! Il y a aussi et entre autres jolis moments, « Rosetta » Ah! Lorsque la muse est là tout va! Qu’elle soit vêtue de jean ou de taffetas, de velours ou de soie, tout ce qui compte, c’est qu’elle soit là, sous le lamé, le satin ou le lin, tant mieux parce que ce qu’elle préfère, ce sont les rivières de notes qui l’enveloppent à sa manière. Il y a encore « Casa Pino », l’instant gourmand, souvenir d’un resto sympa désormais fermé.

Sur un air quelque peu nostalgique du bon temps passé, presque plongé dans un film en noir et blanc, voici les bons jours retrouvés, où la joie danse entre plats et les couverts. Le goût des notes papillaires est sucré et léger, lorsque vient le café chaud qui s’excite dans sa tasse aux couleurs d’une Afrique rayonnante sans bracelets ! Une chose est certaine, c’est que ce soir Capucine nous a régalés !

2 commentaires sur “Capucine au festival « Jazz et Garonne » de Marmande

  1. SCOTTO dit :

    Déjà vu deux fois cet excellent groupe !
    Éric Seva prodigieux musicien et saxophoniste reconnu comme un des tous meilleurs de sa génération est aussi en compagnie de Myriam, un directeur artistique au goût sûr et éclectique…
    Mon regret : ne pas pouvoir assister à un concert ayant été en voyage du 29 Sept au 11octobre et en ce moment malade sans gravité mais dans l incapacité de me deplacer!
    Je souhaite un grand succès à ce festival et à ces musiciens !
    Cordialement
    Richard Scotto

    • Thomas dit :

      Bonne nouvelle Richard, Eric Séva et cette même formation seront au 1er festival Jazz à Caudéran le samedi 11 novembre à la Pergola ; des infos officielles bientôt ! PhD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *